La cure d’austérité ne suffira pas à redresser l’économie grecque


Reconstruire un pays ne se fait pas du jour au lendemain


ATHÈNES- Au-delà du risque d’explosion sociale, sur le plan économique et financier le pays n’est pas encore sorti d’affaires.

En votant une cure d’austérité radicale à même de débloquer le deuxième plan d’aide de 130 milliards d’euros, couplé à une réduction de la dette publique de 100 milliards sur plus de 350 milliards, le pays évite seulement le pire.

Même avec une répudiation intégrale de la dette grecque, la situation ne sera pas tenable. Même avec des compteurs remis à zéro, avec un déficit public primaire estimé à 5 % à 6 % du PIB en 2011, le pays continuera fabriquer trop de dette.

Reconstruire un pays et le rendre plus compétitif ne se fait pas du jour au lendemain.

#Curedaustérité #Grèce

 

Subscribe Form

©2019   JMD Systemics, a division of King Global Earth and Environmental Sciences Corporation